Pour cette raison, je me suis lancée dans ce blog. Pour rencontrer des gens comme Luna Ribes, découvrir et discuter avec eux de leur parcours, les soutenir et faire part à tout un chacun de leur travail.

Un parcours unique. Qui en fait rêver plus d’un ou une. En ce qui me concerne, c’est bon : pour pareil cursus, je signe de suite.

Du haut de ses vingt trois ans, Luna m’a accueillie dans son atelier en ce vendredi après-midi. Son antre se trouve au sein de l’agence de design détenue par sa famille, Ribes Design, à Corseaux. Un endroit parfait pour concevoir, imaginer et créer car isolé de la cohue citadine, avec vue imprenable sur le lac.

En sus de vivre pour son métier, Luna sait ce qu’elle se veut. Notamment par le biais de son travail de bachelor dont elle a concrétisé la thématique, la jeune créatrice a été jusqu’au bout de son rêve qui consistait en la réalisation d’une collection de foulards.

Un pays qui se traduit par une étole…

Foulard cachemire et soie « Dubaï »

En voici l’historique :

Après deux ans de collège en Angleterre durant lesquels elle s’est formée dans le design, l’art et la bijouterie, puis trois ans aux Beaux-Arts à Milan, Luna a effectué une année de stage chez Chanel à Paris avant de lancer sa propre collection dans son pays natal. De l’Australie à Cuba, en passant par Paris puis le Pérou, chaque pièce représente des heures de travail durant lesquelles la jeune fille s’est imprégnée puis a retranscrit, par le biais de multiples dessins, un pays, une culture, une langue et une histoire, soit un univers en soi.

Passionnée, pourvue d’une curiosité sans fin et d’un caractère affirmé, la jeune fille n’en n’a pas terminé étant donné qu’elle a pour souhait de créer un nombre de foulards correspondant à celui des pays du monde entier.

Foulard en cachemire et soie « Vigne au coucher du soleil » en hommage au Lavaux

A base de voile de soie, de cachemire ou de satin de soie, chaque étole est fabriquée dans une petite entreprise de textile à Côme. Finis à la main, les exemplaires se limitent à entre vingt et cinquante selon le foulard.

Le message de la créatrice en herbe est clair : « Sans l’aide précieuse et généreuse de ma famille, je n’en serai pas là! » Un exemple? « Mon frère Dimitri, responsable de l’agence de design précitée, m’aide continuellement au développement de ma marque, notamment à travers son identité visuelle et de son évolution digitale. Il a notamment créé le logo, le packaging et le site internet. »

Voile de soie « Attention » (Australie)

Une collection unique, riche en couleur et en créativité qui se marie au style et au goût de tout un chacun.

Un grand merci à Luna et à sa famille pour leur accueil si chaleureux.

Write A Comment