Vous connaissez mon amour pour les mini-sacs. Etrange cet attrait alors que je suis généralement chargée comme un mulet…

J’ai compris la raison en cette période de confinement. Le format du sac m’oblige à faire le tri, à ne prendre que l’essentiel, soit les indispensables.

Moi? C’est mon smartphone, ma carte de bus, mes clés, ma carte bancaire et mon rouge à lèvre Chanel, of course.

Un exercice de sélection forcé qui fait du bien à tous les niveaux. Car finalement, fini les sacs lourds qui détruisent le dos. En outre, le petit cabas prend tout son sens dans le quotidien, tant au travail que lors d’une soirée chez des amis ou dans un bar. Discret, avec du cachet de par sa petite taille qui en fait un objet stylé.

Autant vous dire que j’ai immédiatement adopté ce mini sac Longchamp qui fait une forte impression mais sans en faire trop. Une pièce de caractère qui sort des sentiers battus, merci Longchamp pour cette audace!

Write A Comment