Nous tenions à ce que Marie-Anne Janz, propriétaire et gérante de la Boutique Blue Velvet à Vevey, soit notre première interview. Lorsque nous l’avons rencontrée pour la première fois, nous avons immédiatement apprécié sa personnalité et son énergie. À la fois charismatique et douce, elle capte instinctivement votre style et vous conseille en conséquence. Sa coupe de cheveux façon « Garance doré » vous inspire confiance et vous donne envie d’enfiler les marques avant-gardistes qu’elle choisit minutieusement de collection en collection. Rentrer dans le monde Blue Velvet, c’est non seulement découvrir des pièces uniques de créateurs suisses et européens aux matières et coupes précieuses et raffinées (Anne Willi, Just in case, collection 66, Chloé Stora, Charli London, Liviana Conti, Dotti Milano), mais encore des bijoux et accessoires (Lylan, Agnelle, Bagllerina, Dadadésir, Van Berry). Styliste de profession, Marie-Anne a exercé tous les métiers de la mode avant de créer sa boutique visionnaire comme l’est le film culte au nom éponyme de David Lynch.

Sisters From Another Mother Blue Velvet Just In Case
Robes Just In Case, shoes persos

Nous remercions Marie-Anne pour la confiance qu’elle nous témoigne en acceptant de répondre à nos questions. En effet, notre blog est à son commencement: il n’a ni followers ni marque à l’affut de celui-ci. Malgré cela, elle accepte de jouer le jeu et de nous faire part de ses conseils, ce qui ne fait que refléter sa personnalité.

Sisters From Another Mother Blue Velvet Bruuns Bazar
Robe Bruuns Bazaar, shoes persos
Sisters From Another Mother Blue Velvet Just In Case
Robe Just In Case, sac Liviana Conti; shoes persos

Quel a été le déclic dans ta vie pour que tu te diriges vers la mode?

Je suis depuis toujours passionnée par la mode. Lorsque j’étais enfant, j’adorais choisir des vêtements dans le catalogue Burda, que ma mère cousaient entièrement pour nous.

J’ai vécu entourée de femme chics et classes, à savoir ma mère et ma grand-mère. De par cet environnement, j’ai développé un goût certain pour l’élégance.

Le jour où j’ai découvert que la mode était un métier, je me suis immédiatement dirigée dans cette voie.

Qu’est-ce que Paris t’a apporté lors de tes études de stylisme?

De superbes souvenirs…

Une liberté certaine. Je vivais seule, sans un sou dans cette grande ville. Cette situation m’a donné les armes pour devenir débrouillarde et acquérir mon autonomie. C’était la fin des années 80. J’arrivais à me faufiler dans certains défilés après des heures d’attente durant lesquelles je sympathisais avec la sécu. Grâce à ma force de persuasion et ma conviction, j’ai connu des moments uniques tel que les défilés d’Alaïa, de Jean-Paul Gauthier et de Claude Montana, moments à jamais gravés dans ma mémoire.

Une chose est sûre, la galère forme la jeunesse.

Quel a été ton moment « mode » le plus fou?

A Paris, lorsque j’étais l’assistante d’Olivier Guillemin, les quinze derniers jours avant un défilé : on bossait non-stop pour que tout soit prêt. Des moments fous et intenses comme je n’oublierai jamais.

A la fin de la fashionweek, à la grande fête organisée aux Bains Douches à Paris également: musique à gogo, défilé de stars ainsi que des gens du milieu de la mode et alcool à flots. J’étais comme dans un film…

Sisters From Another Mother Blue Velvet Just In Case
Robe Just In Case, shoes persos

Quelle est la pièce la plus déjantée que tu as dégotée jusqu’à ce jour?

Des cuissardes argentées plates, style année 60, de Martine Sitbon.

Et la pièce que tu préfères?

Dans ma garde-robe : une jupe Isabel Marant, longue, crée dans un tissu masculin gris anthracite accompagnée d’une fine rayure marron. Je la porte depuis maintenant vingt ans…

Dans l’absolu : incontestablement la veste de smoking. C’est une pièce classe, intemporelle et qui donne du chien !

Quels sont selon toi les quatre basiques principaux que toute femme devrait avoir dans son dressing?

– une veste de smoking ;

– un jeans ;

– une robe de tous les jours dans laquelle tu te sens bien, que tu puisses mettre idéalement le jour comme le soir ;

– un beau manteau: il faut que ce soit un coup de cœur car on le porte souvent.

Quel(s) détail(s) te fait/font dire d’une femme qu’elle est belle?

Une femme est belle et inspire si elle est à l’aise dans son vêtement, peu importe le coût de ce dernier.

Chic comme…

– Porter un vêtement, quel qu’il soit, avec élégance et simplicité;

– Saint-Laurent, sa classe et son fameux smoking.

Sisters From Another Mother Blue Velvet Bruuuns Bazaar
Robe Bruuns Bazaar, shoes persos

Un conseil pour de jeunes entrepreneurs qui souhaitent se lancer?

– Foncez! C’est une superbe expérience quoi qu’il arrive.

– Il est bien d’écouter ce que l’on vous dit, mais avant tout écoutez-vous!

– Ouvrez les yeux, faites marcher vos antennes et, surtout, ne quittez pas votre ligne de mire.

– Osez vous lancer et persévérez. Enfin, acquérez de la confiance en vous!

Un conseil mode pour la gente féminine?

 « La mode se démode mais le style jamais » dixit Coco Chanel.

– Soyez vous-même, n’essayez pas de porter une robe car elle est à la mode mais parce qu’elle vous met en valeur.

 

 

Sisters From Another Mother Blue Velvet Just In Case
Jupe et top Just In Case, bottes persos

Venez découvrir la collection A/H 16/17 en boutique avec Marie-Anne!

7 Comments

  1. Bravo ! Longue vie à votre blog et à BlueVelvet, une boutique à ne pas manquer ! Collections magnifiques, un conseil de pointe et un accueil des plus chaleureux 🙂 Bravo Marie-Anne !!!

Write A Comment